Torombo

El aire de Sevilla

Torombo et Bobote, la paire terrible des 3000 viviendas, s'est entourée de Gabriel de La Tomasa et Eugenio Iglesias pour le sympathique spectacle de rue "El aire de Sevilla". Tour à tour palmeros et danseurs, les deux artistes au compas infaillible ont emmené les spectateurs de la Macarena à Triana.

El aire c'est l'expression qu'emploient les flamencos pour désigner le son particulier des rythmes du flamenco. Torombo en a fait la base de son spectacle de rue créé spécialement pour le festival Arte Flamenco. Une création très plaisante qui a cependant attiré moins de spectateurs que "Calle Sierpes".

Le spectacle démarre avec un cante a palo seco très investi de Gabriel de la Tomasa, avant une liviana accompagnée seulement par le compas des doigts de Bobote et Torombo frappant sur la table. A cette excellente intervention de Gabriel de la Tomasa succède un solo de Buleria d'Eugenio Iglesias. Puis le bonheur de voir Torombo danser por Cantiñas. A la fois fougueux et raffiné, le danseur jette foulard et chemise au sol puis les rattrape avec agilité en les faisant valser dans l'air. Du grand art. Bobote qui était lui aussi à l'origine danseur improvise un joli solo por bulerias avec beaucoup d'arte.

Ce spectacle de rue aurait mérité d'attirer plus de spectateurs. S'il y avait peu de monde à cette deuxième séance différente de la première c'est car la version initiale d'El Aire de Sevilla le mardi avait été très courte et n'avait pas vraiment convaincu. Cela prouve une fois de plus qu'un spectacle n'est jamais identique, et qu'il ne faut pas hésiter à le revoir.


Flamenco Culture, le 08/07/2010

<< Retour au reportage


Equipe artistique

Compás/Baile: Torombo, Bobote
Cante: Gabriel de la Tomasa
Toque: Eugenio Iglesias


© Flamenco-Culture.com 2004-2017. Tous droits réservés - Marque déposée - Contact