Flamenco ecológico

Tradition extrême

Dîner-spectacle traditionnel pour conclure le 22ème Festival Arte Flamenco au Café Cantante.

La traditionnelle soirée de fin de festival au Hall de Nahucques a été remplacée cette année par un dîner-spectacle au Café Cantante. Une initiative judicieuse avec une disposition similaire des tables allant jusqu'au Video Cantante.

Pour cette ultime soirée, l'annonce dans le titre était claire, le flamenco serait traditionnel, un flamenco sans additif, "Ecológico".

Après le baile, Mari Peña et Antonio Moya donnèrent le coup d'envoi de la soirée avec un récital cante-guitare intéressant por Tientos-Tangos et Soleá. D'Utrera le public fut ensuite emmené à Lebrija avec Luis Peña, Seville avec Gabriel de la Tomasa, et enfin Madrid avec Belén López dont le tonnerre de zapateados et les vueltas quebradas ont ébloui les aficionados sur le Martinete d'ouverture et l'Alegria de fin de spectacle.

On retiendra de cette soirée l'excellente prestation de Belén López mais aussi le cante inspiré de Gabriel de la Tomasa por Cantiñas, Alegrias, Malagueña, Cantes Abandolaos et Soleá.

A la Bodega, Lorenzo Ruiz et sa compagnie présentaient une création intéressante mêlant flamenco et poésie d'Antonio Machado.


Flamenco Culture, le 09/07/2010

<< Retour au reportage


Equipe artistique

Baile: Belén López
Cante: Mari Peña, Gabriel de la Tomasa
Toque: Antonio Moya, Eugenio Iglesias
Palmas: Luis Peña, Javier Heredia
Percussions: El Chispa


© Flamenco-Culture.com 2004-2017. Tous droits réservés - Marque déposée - Contact