Pista Flamenca

Le baile aérien

Ce n'est pas la première fois que le Festival Arte Flamenco présente un spectacle réunissant cirque et flamenco. Il l'avait déjà fait il y a deux ans avec la Compagnie Albadulake pour un spectacle de rue. Et le fait est que les deux genres se marient plutôt bien.

"Pista Flamenca" est un création simple, presque intimiste. La scène faiblement éclairée est constituée de deux parties distinctes : à gauche deux tissus aériens suspendus descendant du plafond, et à droite un cuadro flamenco. Pour la petite histoire, ce sont les chinois qui auraient inventé la technique du tissu aérien avant qu'elle ne soit reprise bien plus tard par le Cirque du Soleil.

La danseuse acrobate et funambule Ruth Salama - originaire d'une famille juive sépharade installée à Barcelone qui est l'une des rares à encore parler le ladino - évolue entre les deux tissus aériens de couleur rouge qu'elle façonne à sa guise, s'en servant tour à tour de jupe, de balançoire, et allant même jusqu'à s'en constituer un fauteuil perché dans les airs. Entre danse et haute-voltige, les numéros de Ruth Salama marient grâce et technique ; car pour grimper comme elle le fait jusqu'au plafond du théâtre municipal - environ 10 mètres de hauteur -, glisser, chuter et se rattraper, voire faire le grand écart entre les deux tissus, il y a plus de dix ans de pratique. Rompant le traditionnel rapport au sol de la danse flamenca, c'est dans les airs que Ruth Salama réalise ses guajira et siguiriya, ce qui ne l'empêche pas d'être parfaitement à compas. Ce qu'elle réalise est impressionnant.

Quand Ruth n'est pas sur scène, le relais est assuré par la superbe bailaora Maria del Mar Fuentes, déjà vue aux côtés de Chispa Negra, le percussionniste Isaac Vigueras, qui réalise un joli solo, ou encore le cantaor Joaquin Gomez dont la solea restera dans les mémoires.

Pista Flamenca est un spectacle magnifique, à voir et à revoir. La seule réserve que l'on peut émettre est par rapport à sa classification "Jeune public", car à part le côté spectaculaire du tissu aérien, il n'y avait rien de spécifiquement destiné aux enfants dans ce spectacle.


Flamenco Culture, le 06/07/2011

<< Retour au reportage



© Flamenco-Culture.com 2004-2017. Tous droits réservés - Marque déposée - Contact