José Mercé

Aérien

Ambiance extraordinaire pour le récital du cantaor José Mercé à qui le public de La Unión a réservé un accueil des plus chaleureux.

Dès son arrivée, avant même d'avoir ouvert la bouche, le cantaor José Mercé est ovationné par le public. Depuis le début du festival aucun artiste n'avait été accueilli avec une si vive émotion.

Accompagné par l'excellente guitare de Moraíto qui est à ses côtés depuis les débuts, le cantaor a débuté son récital par la Granaina-Malagueña "Por buscar la flor que amaba". Mais c'est sur la Soleá et la Siguiriya-Cabales que le cantaor a été le plus convaincant, dispensant toute la gravité propre à ces cantes. Durant la quinzaine de minutes de ces deux cantes, la voix rauque de José Mercé et le toque de Moraito nous ont emmenés avec bonheur à Jerez, en plein coeur du barrio de Santiago. L'ambiance monte avec les Alegrias, Bulerias et Fandangos, jusqu'à ce que le public se mette à reprendre en choeur les paroles du repertoire plus "commercial" de Mercé, celui qui le rend si populaire, faisant les palmas por Buleria. Après avoir réclamé à corps et à cris le titre "Aire", le public obtient finalement le bis tant espéré qu'il chante de concert avec le cantaor. "Aire, Aire Poum Poum...".

Court mais intense récital de José Mercé qui aurait pu néanmoins être un peu plus généreux sur la durée à l'occasion des 50 ans du festival.


Flamenco Culture, le 08/08/2010

<< Retour au reportage


Equipe artistique

Cante: José Mercé
Toque: Moraíto


© Flamenco-Culture.com 2004-2017. Tous droits réservés - Marque déposée - Contact